Solidarité internationale
Solidarité internationale

Solidarité internationale (1)

La coopération internationale revêt plusieurs aspects : elle consiste à venir en aide aux populations du monde en état de pauvreté extrême  par le biais de collectes alimentaires. Elle se traduit aussi par la mise en place de séjours humanitaires, notamment en Afrique, où de jeunes volontaires participent à la construction d'équipements collectifs ,tout en vivant au plus près des populations.

Quelle est la raison d’être de la solidarité internationale ?

Le nouvel exécutif de la municipalité de Goussainville s’est engagé à développer une politique publique de coopération décentralisée et à élargir son champ d’actions à l’international. Il s’agit pour la Ville de favoriser les échanges d’expériences et d’œuvrer ainsi à des rapports de solidarité et à une meilleure connaissance d’autrui.

Pourquoi ces chantiers de solidarité auprès des jeunes?

Relever ce défi, c’est aussi favoriser leur insertion sociale et professionnelle, ainsi que leur engagement citoyen. Cela participe aussi à la reconstitution du lien social en mettant l’accent sur un meilleur dialogue et une meilleure communication interculturelle. Les chantiers de solidarité internationale sont un outil approprié pour atteindre tous ces objectifs. À travers ces chantiers, nous tentons d’apporter des réponses aux questions suivantes : que faire pour que les jeunes retrouvent leur motivation, la volonté de se battre, le goût de la vie permettant d’exister autrement que par la violence comme seul mode d’expression…? Bref, comment leur donner les moyens de se trouver une place dans la société en tant que citoyen à part entière ? Les jeunes, particulièrement ceux en difficulté, ont besoin d’une reconnaissance, d’un sentiment d’appartenance et d’utilité vis-à-vis de la société. Ainsi, en s’impliquant dans de telles actions, ils deviennent de véritables citoyens.

Qu’apportent précisément les chantiers de solidarité internationale aux jeunes concernés ?

“Le « déclic psychologique » provoqué par les émotions fortes ressenties notamment lors de séjour en Afrique, les fait réfléchir sur leur mode de vie et leur permet de le relativiser. Il déclenche des changements d’attitude incontestables. Cela se traduit par une reprise de confiance en soi, la valorisation dans le regard de l’autre, la naissance d’un sentiment d’utilité, la volonté manifeste de formuler un projet personnel, une implication forte dans la vie associative et une sensibilité à vouloir comprendre les relations nord/sud…